Une ruche dans son jardin. C’est possible !

ligne

Participer à la protection de ce magnifique insecte pollinisateur, observer au quotidien son organisation et son fonctionnement, faire son propre miel c’est possible !

Mais trois pré requis sont incontournables.

a) Respecter la réglementation.

Les prescriptions de distance sont régies par les articles L211-6 et L211-7 du code rural.
L’article L211-6 précise que ” Les préfets déterminent, après avis des conseils généraux, la distance à observer entre les ruches d’abeilles et les propriétés voisines ou la voie publique,… “.
L’article L211-7 prévoit qu’à défaut de l’arrêté préfectoral, ce sont les maires qui ” déterminent à quelle distance des habitations, des routes, des voies publiques, les ruchers découverts doivent être établis “.

CEPENDANT :
“Ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité”.

Il est malgré tout prudent de vous renseigner sur les usages locaux existants dans votre région ou votre ville.

Pensez également que « la piste de descente » des abeilles vers leur ruche ne doit pas être un lieu de passage fréquent. Orientez les en fonction.

Dans tous les cas, tenez compte du voisinage. Il ne faut pas que votre ruche soit vécue comme une nuisance ! Pensez à offrir un peu de miel….

b) Avoir un minimum de formation en apiculture

Il ne faut pas se mentir, l’apiculture est potentiellement dangereuse si elle n’est pas pratiquée correctement.
Si quelques piqures, bien que désagréables, soient habituellement sans danger, elles peuvent être graves chez les sujets allergiques.

Il est donc nécessaire :
- D’apprendre à se protéger correctement à l’aide d’un équipement approprié
- D’apprendre à manipuler des ruches en dérangeant au minimum la population qui y habite
- Apprendre à identifier les réactions afin de réagir en conséquence

c) Exploiter des abeilles sélectionnées pour leur douceur.

Nos abeilles ont été sélectionnées au fil des années, entre autre, sur leur faible agressivité et leur calme. Elles permettent de travailler sans stress et de se faire plaisir en minimisant les piqures toujours déplaisantes.